04/02/2007

Constat

Toujours les blessés ou éclopés de la vie qui font le bonheur des charlatans, gourous, vendeurs de rêves ou autre prosélytes.

Il y en a beaucoup sur les chats ou les blogs. Pas que ça, mais beaucoup.

Il suffit de les lire pour voir la peine ou la détresse morale, immenses parfois qu'il y a dans quelques blogs.

Ces profiteurs en profitent largement pour ramener du monde à eux : bons sentiments, démagogie, attention de tous les instants. Tout est bon.

Ils n'abusent que ceux qui le veulent bien.

Fin de la parenthèse "parle à mon cru, les vendanges ont commencé".

Bon dimanche et vigilance.

10:00 Écrit par Captain dans Billets | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : billet, pensee, humeur |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.